Notre histoire, notre mission

La Fondation de Secours Mutuels aux Orphelins a été créée en 1872 par un groupe de «cabinotiers» genevois – c’est ainsi que l’on appelait les artisans horlogers de l’époque – pour venir en aide à la veuve de l’un d’eux, décédé lors d’un accident et laissant sa femme enceinte et déjà mère de deux petits enfants. A l’époque il n’y avait aucune prestation sociale pour les salariés.

Aujourd’hui, malgré un tissu d’assurances sociales, d’importantes lacunes peuvent subsister lorsqu’un des parents n’est plus du tout ou plus entièrement en mesure de jouer son rôle. Dans le cas de familles monoparentales, la FSMO permet de garantir un revenu aux personnes – grands-parents, parrains et marraines, oncles et tantes… – qui devraient soudain faire face à une telle obligation.

Dans nos dossiers, de très nombreuses lettres témoignent de l’importance d’avoir pu disposer d’un appoint financier permettant par exemple au parent survivant d’être pendant quelques années plus disponible pour s’occuper des enfants, de faire face aux coût d’une crèche ou d’une accueillante familiale, d’assurer à ses adolescents une bonne formation professionnelle. Sur demande, la Fondation est également disponible pour des prestations non matérielles allant de l’aide administrative à la consultation juridique ou sociale en passant par des contacts humains s’ils sont souhaités.

Pin It on Pinterest

Share This