FAQ

Est-ce que l'adhésion est un contrat familial ?

Non, c’est une adhésion individuelle. La cotisation doit être calculée par parent et par enfant. Chaque parent peut choisir une couverture d’un montant différent. En cas de malheur pour les deux parents (décès ou invalidité), chaque enfant touchera la prestation du père et de la mère. Dans le cas où uniquement l’un des deux parents s’inscrit, l’enfant touchera la prestation prévue par celui-ci lors d’un décès ou d’une invalidité.

Jusqu'à quel âge faut-il cotiser pour l'enfant ?

Il faut cotiser jusqu’au mois des 20 ans de l’enfant.

Puis-je offrir la cotisation annuelle au bénéfice de mes petits-enfants ?

Oui, la cotisation peut être prise en charge par un membre de la famille (grands-parents, oncles et tantes, parrains et marraines, etc.) ou un ami. Dans ce cas, ce sont les parents qui remplissent la demande d’admission et le questionnaire médical. Le membre de la famille ou l’ami est alors considéré comme « tiers-payant » et la facture lui sera adressée directement.

Puis-je cotiser pour les enfants de ma nouvelle conjointe / mon nouveau conjoint ?

Oui, nous prenons en compte toutes les possibilités en cas de famille recomposée. L’un ou l’autre des parents – ou les deux – peut cotiser pour chacun des enfants, même s’ils ne portent pas le même nom de famille. L’inscription peut s’harmoniser avec celle d’une adhésion faite lors d’une précédente union, qu’il s’agisse de couples mariés ou non. Un enfant ne peut être affilié par plus de deux personnes simultanément.

Dans le cas d'un divorce, qu'arrive-t-il a ma cotisation ?

Rien ne change en cas de divorce car la cotisation est individuelle. Elle se fait par parent et par enfant.

A qui sont versées les prestations ?

Dans le cas d’un divorce, les prestations mensuelles sont versées au parent à qui a été confié l’autorité parentale. Dans le cas d’un décès, elles sont versées au conjoint survivant ou à la personne désignée par testament.

Lorsque les deux parents décèdent, qui reçoit la prestation pour mon / mes enfant (s) ?

L’autorité compétente, à savoir le service des tutelles gérera la prestation mensuelle versée par la fondation jusqu’à désignation d’un tuteur légal (membre de la famille ou autre). Dans le cadre d’un testament, ça sera la personne désignée par les parents décédés.

En cas de difficultés financières, puis-je fractionner ma cotisation annuelle ?

Chaque situation est analysée par la fondation. Veuillez vous adresser au secrétariat dans un tel cas.

Puis-je déduire ma cotisation des impôts ?

Oui, les cotisations annuelles sont totalement déductibles des impôts.

Quel est le délai de résiliation ?

L’adhérent peut démissionner en tout temps par écrit. La démission prend effet à l’expiration de la période pour laquelle l’adhérent a payé ses cotisations.

Pin It on Pinterest

Share This